Chemin du Vignoble

photo Unsplash

Martigny–Leuk
Un voyage à travers le vignoble le plus homogène du Valais, montées et descentes le long du flanc nord ensoleillé de la vallée principale, par des vignes soignées, des lieux historiques et de petits villages vignerons proposant des dégustations de vin.

Un voyage à travers la région viticole la plus homogène du Valais, le long du versant sud baigné de soleil. Dans l’étuve estivale de la vallée du Rhône, où les falaises réfléchissent la chaleur comme des poêles en faïence, murissent de délicieux raisins produisant des vins riches.

Près de 40 cépages sont cultivés dans le Valais, dont quelques anciens cépages valaisans comme la Petite Arvine, l’Amigne, le Païen/Heida, le Cornalin ou l’Humagne Rouge. Le Lafnetscha est un ancien Valaisan exemplaire. Son nom est dérivé de l’expression dialectale «Laff-nit-scha» signifiant «ne le bois pas déjà», car ce blanc acide était souvent bu («gelafft») trop tôt.

Le plus petit coteau du monde se trouve au-dessus de Saillon, petit village pittoresque aux tours rondes sur une côte rocheuse. Les trois ceps de vigne sont dédiés au héros populaire Joseph Samuel Farinet (1845-1880), un faux monnayeur qui fabriquait uniquement de fausses pièces de 20 centimes et les mettait discrètement en circulation au sein du peuple. Le plus ancien cep de vigne de Suisse pousse au cœur de Loèche-Ville. Cette vigne, un Cornalin, également nommé «alter Landroter» ou «Rouge du Pays», a été plantée devant la vénérable maison «Allet-Haus» il y a 200 ans. L’imposant «arbre» y pousse dans une auge en pierre, ses branches ombrageant la façade.

source: https://www.schweizmobil.ch/fr/suisse-a-velo/itineraires/route-072.html